Presse

Nos recherches et nos experts de classe mondiale sont souvent présentés dans les médias du monde entier.

Voir ci-dessous pour voir les derniers communiqués de presse du Réseau mondial du PNA et les fonctionnalités dans les médias.

Tracer l'avenir : le pas du Zimbabwe vers la résilience climatique aux chutes Victoria

Alors que le monde est aux prises avec les défis croissants du changement climatique, le ministère de l'Environnement, du Climat et de la Faune et le réseau mondial NAP, avec le soutien financier du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, organisent conjointement un atelier pour partager des expériences sur efforts nationaux pour s’adapter aux impacts du changement climatique. Au cœur de cette initiative se trouve un objectif clair : évaluer et améliorer la préparation du pays à mettre en œuvre des mesures d'adaptation qui soient non seulement durables mais également inclusives.

Le rassemblement de Victoria Falls n’est pas une simple réunion. Il s’agit d’un moment crucial pour que les parties prenantes du monde entier se réunissent, partagent leurs idées et établissent une feuille de route complète pour les efforts nationaux d’adaptation au changement climatique.

Sainte-Lucie lance un projet de préparation au Fonds vert pour le climat

Le gouvernement a lancé le projet de subvention du programme de préparation et de soutien préparatoire (NAP GCF) du Fonds vert pour le climat (GCF).

Le projet de préparation du GCF, d'une durée de 30 mois, vise à développer davantage les mesures d'adaptation dans les secteurs clés et à éclairer l'action, soutenant à terme le passage de la planification de l'adaptation à la mise en œuvre.

Le projet est évalué à 1.7 million de dollars américains et sera déployé par phases sur 30 mois. Il vise à renforcer la capacité des secteurs prioritaires restants du PAN, à savoir l’éducation, le tourisme et les infrastructures/aménagement du territoire, à élaborer des stratégies d’adaptation et des plans d’action sectoriels.

Sainte-Lucie lance un projet de préparation au Fonds vert pour le climat pour faire avancer le processus du PAN

Le gouvernement de Sainte-Lucie franchit une étape importante dans l'avancement de son processus de plan national d'adaptation (PAN) avec le lancement du financement du programme de préparation et de soutien préparatoire du Fonds vert pour le climat (GCF) (également appelé projet de préparation du NAP GCF). Le projet de préparation du GCF d'une durée de 30 mois, intitulé Améliorer le processus du plan national d'adaptation de Sainte-Lucie grâce à l'élaboration de stratégies et de plans d'action sectoriels, d'une base de données renforcée et d'un engagement amélioré du secteur privé, engagera activement les parties prenantes à surmonter les limites des capacités et de la recherche. L’objectif est de développer davantage les mesures d’adaptation dans les secteurs clés et d’éclairer l’action, en soutenant à terme le passage de la planification de l’adaptation à la mise en œuvre.

Le lancement du projet et la séance d'engagement inaugurale ont eu lieu le Février 8, 2024, dans la salle de conférence Bougainvillea du Bay Gardens Hotel et a réuni les principales parties prenantes, experts, responsables techniques de divers ministères, organisations non gouvernementales et de la société civile, ainsi que des acteurs du secteur privé pour discuter des principaux domaines du projet. Le ministre du Développement durable de Sainte-Lucie, l'hon. Shawn Edward était présent et a exprimé sa gratitude aux partenaires et aux parties prenantes.

Lancement de l’objectif régional proposé sur l’adaptation pour les Caraïbes

Alors que les négociations intenses sur l'objectif mondial d'adaptation semblent être dans l'impasse lors du sommet mondial crucial des Nations Unies sur le climat, la COP28, un certain nombre de dirigeants des Caraïbes et d'experts du climat ont pris de l'avance pour lancer un cadre historique dirigé par la société civile pour renforcer la résilience face aux changements climatiques. changements climatiques, l’objectif régional d’adaptation (RGA) proposé pour les Caraïbes.

Le Dr Orville Grey, chef du secrétariat du réseau mondial des plans nationaux d'adaptation (PAN) de l'Institut international du développement durable, a également exhorté les gouvernements à utiliser le RGA proposé pour les Caraïbes.

« Tous les pays des Caraïbes n'ont pas encore élaboré un plan national d'adaptation, et ce cadre constituera un bon mécanisme. Nous avons besoin du soutien au niveau politique pour défendre ce cadre pour les Caraïbes. Si nous disons que l’adaptation au changement climatique est importante pour nous, nos chefs de gouvernement de la CARICOM doivent l’exprimer clairement. Si nous ne sommes pas des Caraïbes résilientes, nous ne serons pas des Caraïbes sûres. »

Les Caraïbes vont adopter un objectif régional sur l’adaptation après l’impasse du sommet de l’ONU

Alors que les négociations intenses sur l'objectif mondial d'adaptation semblent être dans l'impasse lors du sommet mondial crucial des Nations Unies sur le climat, la COP28, un certain nombre de dirigeants des Caraïbes et d'experts du climat ont pris de l'avance pour lancer un cadre historique dirigé par la société civile pour renforcer la résilience face aux changements climatiques. changements climatiques, l’objectif régional d’adaptation (RGA) proposé pour les Caraïbes.

Le Dr Orville Grey, chef du secrétariat du réseau mondial des plans nationaux d'adaptation (PAN) de l'Institut international du développement durable, a également exhorté les gouvernements à utiliser le RGA proposé pour les Caraïbes.

Genre et Changement Climatique : Un atelier de pré-validation de la stratégie de communication et de sensibilisation du PNA Côte d’Ivoire (2023-2030)

En sus de l'ancrage institutionnel de la plateforme Nationale Genre et Changement Climatique (PNGCC), les acteurs s'alignent sur le Plan National d'Adaptation (PNA-CI 2023-2030) en mettant un point d'honneur à la communication et la sensibilisation.

Madame Aurélie Ceinos conseillère genre et égalité des chances à l’institut International du Développement Durable (IISD) par ailleurs, partenaire technique et financier de ladite plateforme et a participé par visioconférence. Elle s’est réjouie de cet atelier de consultation dont les résultats faciliteront l’appropriation du genre Nexus et le changement climatique à tous les niveaux. » nos actions contribueront à réduire la vulnérabilité des pays aux incidents des changements climatiques en renforçant leur capacité d’adaptation et leur résilience ». A-t-elle affirmé.

Les Caraïbes invitées à rester actives à la COP28

Les pays des CARAÏBES ont été encouragés à rester à la table de la Conférence des Parties (COP) afin de garantir que la région soit équipée pour faire face aux effets du changement climatique.

L’appel a été lancé par le Dr Orville Grey, chef du Réseau mondial des plans nationaux d’adaptation, lors d’un forum virtuel organisé mercredi dernier en amont du sommet des Nations Unies sur le climat, COP28, à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Journée internationale contre le changement climatique : La ville de Rosario lance un agenda nutritionnel pendant la semaine de célébration

Avec la motivation du jour international contre le changement climatique, qui se célèbre ce mardi 24 octobre, la ville de Rosario, en passant par le Secrétariat de l'Environnement et de l'Espace Public, organise des activités visant à approfondir le compromis des roses et des roses dans la lutte contre le changement climatique. 

À ce propos, dans le cadre du projet d'amélioration de l'évaluation des risques et des vulnérabilités climatiques selon la perspective générale, financé par le réseau mondial NAP, il a convoqué les villages, les villages et les institutions barrières pour résumer les hauteurs « Changement climatique : ¿ Comment nous avons-nous affecté et que pouvons-nous faire ?  

Les communautés du comté de Marsabit prennent la tête des projets de résilience climatique

« Le comté de Marsabit est confronté à des défis climatiques uniques en raison de son statut de terre aride et semi-aride (TASA). L'activité économique prédominante de la région est l'élevage, avec 81 pour cent des ménages qui en dépendent. Cependant, les récents chocs climatiques, tels que les sécheresses, les précipitations irrégulières et les inondations, ont gravement affecté ce secteur », a déclaré Janet Ahatho, directrice de l'environnement et du changement climatique du comté de Marsabit, lors d'un entretien à Nairobi lors du Sommet d'apprentissage par les pairs sur « la verticale ». Intégration dans le processus du plan national d’adaptation.

Résilience au changement climatique : les parties prenantes doivent soutenir les secteurs et les communautés vulnérables dans les plans nationaux d'adaptation

Le Kenya a accueilli des délégués de dix pays en développement sur trois continents qui se sont réunis pour échanger des idées sur le renforcement de la gouvernance à plusieurs niveaux afin d'améliorer la résilience au changement climatique grâce aux plans nationaux d'adaptation (PAN) lors de leur sommet d'apprentissage par les pairs.