Sommet d'apprentissage par les pairs : intégration verticale dans le processus du plan national d'adaptation (PAN)

Nairobi, Kenya​ | 11-13 octobre 2023

Des experts et des représentants gouvernementaux de 10 pays (Belize, République dominicaine, République démocratique du Congo, Eswatini, Éthiopie, Ghana, Kenya, São Tomé et Príncipe, Tuvalu et Zimbabwe) se sont réunis à Nairobi, au Kenya, pour partager des leçons et des expériences. sur la gouvernance multiniveau et l’intégration verticale dans le processus PNA.

Co-organisé par le réseau mondial NAP et le gouvernement du Kenya, avec le financement d'Affaires mondiales Canada, ce Sommet d'apprentissage par les pairs vise à renforcer la Processus PNA dans ces pays en partageant les connaissances sur les approches sensibles au genre.

Le sommet a réuni des décideurs nationaux en matière de changement climatique et des experts en genre pour travailler ensemble afin de :

  • Mieux comprendre les liens entre l’adaptation au changement climatique, la gouvernance à plusieurs niveaux et l’intégration verticale.
  • Discutez des opportunités et des défis liés à l’intégration d’une approche d’intégration verticale dans les processus NAP.
  • Identifier les prochaines étapes concrètes qu'ils peuvent prendre vers des processus PNA plus intégrés verticalement dans leurs pays respectifs.
  • Réfléchissez au rôle que les organisations de la société civile et d’autres parties prenantes (comme le secteur privé) peuvent jouer dans l’intégration verticale.

« L’adaptation au changement climatique est spécifique aux contextes locaux et exige que les ressources soient affectées à des activités spécifiques dans des endroits spécifiques. Acheminer les ressources vers les personnes et les lieux qui ont besoin de soutien constitue la base d’une adaptation efficace. Ce principe sous-tend la planification de l’adaptation au Kenya en élargissant la planification et le financement décentralisés au niveau local.

Lerenten Lelekoitien, directeur adjoint, Adaptation au changement climatique, Direction du changement climatique, ministère de l'Environnement et des Forêts, Kenya.

« Ce moment auguste de 10 pays lors de ce Sommet d'apprentissage par les pairs envoie un signal fort sur l'importance des processus PNA pilotés et appropriés par les pays. Grâce à des liens intentionnels et stratégiques aux niveaux national et infranational, ces pays sauvegardent leurs progrès dans l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les politiques et plans existants ou nouveaux. L’adaptation est une action locale, et assurer une participation transparente et pleine à la prise de décision sur la planification et la mise en œuvre des actions d’adaptation à tous les niveaux garantira la résilience nécessaire pour garantir des vies et des moyens de subsistance futurs tout en renforçant le renforcement de la résilience pour soutenir le développement national pour les générations futures.

Orville Grey, chef du secrétariat, NAP Global Network

Gallerie Photos

Sommet d'apprentissage par les pairs | Intégration verticale dans le processus NAP

Jour 1 | 11 octobre

Lors de la première journée du Sommet sur l'apprentissage par les pairs, des remarques d'ouverture ont été prononcées par le co-hôtesGouvernement du Kenya, le réseau mondial NAP, Affaires mondiales Canada et Groupe d'experts des pays les moins avancés (LEG).  

Le premier jour du Sommet établies la base pour comprendre et mettre en œuvre l’intégration verticale tout au long du processus NAP. Grâce à des discussions interactives, les participants ont été invités à réfléchir sur leurs progrès actuels et les étapes récentes du processus PAN de leur propre pays. 

 

Sommet d'apprentissage par les pairs sur l'intégration verticale dans le processus PNA | Mauricio Luna-Rodríguez, Réseau mondial NAP

 

Intégration verticale dans le processus du plan national d'adaptation | Mauricio Luna-Rodríguez, Réseau mondial NAP

 

Faire entendre la voix des femmes sous-représentées dans la planification de l'adaptation au changement climatique à l'aide de la photographie participative | Projet pilote Envisioning Resilience au Kenya et au Ghana | Lydia Kibandi, Lensationnelle

 

 

Jour 2 | 12 octobre

Le deuxième jour, les participants ont approfondi les facteurs favorables à l'intégration verticale dans le processus du PAN, exploré le parcours et les implications des stratégies d'adaptation au changement climatique du Kenya et travaillé collectivement pour relever certains défis pratiques des autres pays. P.Les participants ont travaillé en petits groupes pour discuter des défis sur le terrain rencontrés par trois pays (Belize, Ghana et Tuvalu) présentés dans le cadre d'une conférence interactive. "clinique du savoir" activité. Ils puis exploré la faune locale et les écosystèmes de la Nairobi National Parc tout en réfléchissant aux implications de l’adaptation. 

 

Facteurs favorables à l'intégration verticale dans le processus NAP | Mauricio Luna-Rodríguez, Réseau mondial NAP

 

L'approche du Kenya en matière de financement national et infranational pour l'adaptation au changement climatique | Lerenten Lelekoitien, Direction du changement climatique, ministère de l'Environnement et des Forêts, Kenya

 

Intégration verticale dans les processus NAP | Gouvernement du Comté de Marsabit | Janet Ahatho, Gouvernement du comté de Marsabit, Kenya

Jour 3 | 13 octobre

Le dernier jour de ce Sommet d'apprentissage par les pairs, les participants ont exploré le rôle des acteurs clés aux niveaux infranationaux, en mettant l'accent sur le genre et l'inclusion sociale dans les processus du PAN. L'événement s'est conclu en donnant la priorité aux prochaines étapes spécifiques qu'ils souhaitent suivre pour renforcer l'intégration verticale dans leur pays d'origine.

 

Actions d'adaptation au niveau communautaire | Christine Ogola, TWCA-Kenya

 

L'intégration verticale du processus PNA : les expériences récentes du Royaume d'Eswatini | Lucky Sigudla, ministère du Tourisme et des Affaires environnementales, gouvernement d'Eswatini

 

Engager le secteur privé dans l'adaptation au changement climatique en République dominicaine | Karem Rivero, Ministère de l'Environnement, République Dominicaine

 

Prise en compte du genre et inclusion sociale (GESI) au niveau infranational pour renforcer les processus du PAN | Aurélie Ceinos, Réseau mondial NAP

 

Bien