Alignement pour faire progresser le développement résilient au changement climatique

ÉTUDE DE CAS PAYS : Sri Lanka

Cette étude de cas fait partie d'une série de notes d'information axées sur l'alignement des efforts des pays dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, de l'Accord de Paris et du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe. Les études de cas explorent les premières expériences d'efforts visant à aligner les processus politiques au niveau national dans le cadre de ces programmes mondiaux, en soulignant la nature spécifique au contexte du processus d'alignement. Cette étude de cas se concentre sur les efforts déployés au Sri Lanka pour lier la planification du développement durable, l'adaptation au changement climatique et la gestion des catastrophes.

Messages clés

  • Les documents politiques de Sri Lanka établissent déjà des liens entre le développement durable, le changement climatique et la réduction des risques de catastrophe.
  • La nature itérative des processus de contribution déterminée au niveau national (NDC) et de plan national d'adaptation (PAN) crée des opportunités pour accroître l'alignement - les mises à jour à venir de ces documents de politique représentent un point d'entrée clé pour mieux aligner les deux processus au Sri Lanka.
  • Lorsque les processus politiques sont dirigés par le même ministère – dans ce cas, le ministère du Développement et de l'Environnement de Mahaweli, qui est responsable du développement durable et du changement climatique – le processus d'alignement est plus simple.
  • Des gains d'efficacité considérables peuvent être obtenus grâce à l'alignement dans la mise en place de systèmes et processus clés (tels que les systèmes de suivi et d'évaluation), y compris les processus de planification infranationaux.

 

Plus d'informations

 

Editeur: Institut international du développement durable (IIDD)