Récompenses d'échange entre pairs Sud-Sud du réseau mondial NAP

English version / Version en espagnol

Le réseau vise à faciliter l'apprentissage et l'échange soutenus par les pairs.  

Alors que les pays du monde entier progressent dans leurs processus PNA, les planificateurs de l'adaptation acquièrent une riche expérience sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Les participants au réseau mondial PNA ont des expériences précieuses à partager - et bénéficient de l'écoute de leurs pairs - sur la façon dont ils ont abordé des questions telles que l'intégration sectorielle dans le processus PNA, le suivi et l'évaluation, les arrangements institutionnels et la stratégie de financement, entre autres.

Le Récompenses d'échange entre pairs Sud-Sud du réseau mondial NAP fournir un soutien logistique et de voyage aux participants du réseau des pays en développement pour échanger les leçons et les meilleures pratiques sur le processus PNA avec les planificateurs de l'adaptation dans d'autres pays en développement.

Comment ça marche

Grâce à ces récompenses, les participants du réseau mondial NAP peuvent :

  • Organisez un échange entre pairs. Les participants au réseau des pays en développement peuvent solliciter et recevoir des contributions sur des sujets liés au processus PNA et à sa mise en œuvre auprès des planificateurs de l'adaptation d'autres pays en développement. Pour postuler à l'accueil d'un échange entre pairs, veuillez remplir le formulaire de candidature en ligne.
  • Participer à un échange entre pairs. Lorsqu'un pays hôte fait une demande d'échange entre pairs, le Réseau communique cette opportunité à ses participants et sollicite ceux qui pourraient avoir l'expérience et les connaissances requises pour postuler au prix. Si vous n'êtes pas déjà participant, vous pouvez vous inscrire en ligne gratuitement en remplissant le formulaire d'inscription.

Foire aux Questions

En quoi consistent les récompenses ?

Quelles sont les conditions requises pour participer à un échange entre pairs ?

Où se font les échanges ?

Pour obtenir des réponses à ces questions et à d'autres, veuillez lire notre Foire aux questions document.

 

 

 

Exemples d'échanges passés entre pairs

LE SÉNÉGAL ACCUEILLI PAR LE TOGO

Khady Sané et Fatou Thiaw ont participé à un atelier régional que le Réseau a co-organisé avec le Programme Biodiversité et Changement Climatique en Afrique de l'Ouest (WA BiCC) au Togo sur l'intégration des questions côtières dans la planification nationale de l'adaptation. L'atelier a réuni des représentants de six pays d'Afrique de l'Ouest, et Mme Sané et Mme Thiaw ont présenté la situation du Sénégal plan d'adaptation de la secteur de la pêche.

"Le Réseau mondial NAP renforce une approche d'apprentissage par la pratique avec ces échanges entre pairs" (Khady Sané, Sénégal)

SAINT VINCENT ET LES GRENADINES ACCUEILLIS PAR LA JAMAÏQUE

Janeel Miller-Findlay, directeur de la gestion de l'environnement à l'unité de développement durable de Saint-Vincent-et-les Grenadines, a participé à un atelier de formation organisé en Jamaïque le intégrer l'adaptation au changement climatique dans les budgets nationaux et ministériels.

"Nous pouvons tous être des défenseurs de l'adaptation au changement climatique" (UnaMay Gordon, Jamaïque, hôte d'échange entre pairs)

 

LE PÉROU ACCUEILLI PAR SAINTE LUCIE

Víctor Santillan, chargé de communication pour le ministère péruvien de l'environnement, a participé à une série d'ateliers et de consultations organisés à Sainte-Lucie en vue d'élaborer une stratégie de communication pour leur processus PNA. M. Santillán a présenté le Pérou campagnes de communication liées à l'adaptation au changement climatique, et des collègues du gouvernement de Sainte-Lucie ont décrit une variété de campagnes de communication précédentes sur le changement climatique.

"L'adaptation n'est pas seulement une question de politiques et de stratégies, c'est plus une question de vie" (Victor Santillan, Pérou)

LA GRENADE ACCUEILLIE PAR L'ALBANIE

Martine Duncan, point focal sur le changement climatique pour le ministère de l'Agriculture, des Terres, des Forêts, de la Pêche et de l'Environnement de la Grenade, a participé à une Assemblée du NAP réunissant toutes les principales parties prenantes en Albanie, et organisée avec le soutien du Réseau mondial du NAP. Mme Duncan a présenté la situation de son propre pays planifier les efforts d’adaptation au changement climatique.

« Nous sommes ravis de pouvoir partager notre expérience… merci au Réseau pour tout le soutien ! » (Martina Duncan, Grenade)