Des spécialistes du changement climatique et du genre se réunissent en Jamaïque

RIO BUENO, JAMAÏQUE – Cette semaine, plus de 30 spécialistes des Caraïbes se réuniront en Jamaïque pour la première fois pour discuter de deux sujets très importants - l'égalité des sexes et la planification de l'adaptation au changement climatique - et de leur intersection.

Cet atelier de deux jours et demi sera co-organisé par le gouvernement jamaïcain, la Division du changement climatique (CCD), ONU Femmes et le réseau mondial du Plan national d'adaptation (NAP), à partir du 18 septembreth-20th. Les représentants travailleront ensemble pour identifier les prochaines étapes critiques sur la manière d'intégrer les considérations de genre dans les plans nationaux d'adaptation et l'élaboration des politiques.

« Nous réunissons ces deux équipes – les spécialistes du genre et les points focaux sur le changement climatique – parce que nous avons besoin d'une compréhension commune de ces problèmes et de leurs relations », a déclaré Mme Una May Gordon, directrice principale de la Division du changement climatique de la Jamaïque. "Nous discuterons de nos défis et opportunités communs dans le but d'intégrer nos conclusions dans le processus du plan national d'adaptation de la Jamaïque."

En plus de la Jamaïque, des points focaux sur le genre et le changement climatique seront également présents de Sainte-Lucie et d'Antigua-et-Barbuda.

Alors que les pays – à la fois dans les Caraïbes et dans le monde – réagissent aux impacts du changement climatique, la question de savoir qui participe et bénéficie des processus de prise de décision devient de plus en plus importante. La lutte contre l'inégalité entre les sexes est une question cruciale pour assurer l'efficacité des processus d'adaptation au changement climatique, ainsi que pour atteindre les objectifs de développement durable.

La représentante adjointe d'ONU Femmes, Tonni Brodber, se réjouit de l'opportunité de collaborer avec le gouvernement jamaïcain et le réseau mondial NAP sur cette initiative. « Trop souvent, l'égalité des sexes n'est pas considérée comme une priorité de développement fondamentale ou essentielle au succès de l'adaptation au changement climatique », a-t-elle déclaré. « Les objectifs de développement durable mettent l'accent sur le genre comme une priorité essentielle, et nous espérons qu'en utilisant une perspective de genre dans la planification de l'adaptation, nous pourrons évaluer les différents besoins des femmes, des hommes, des filles et des garçons pour libérer leur plein potentiel. »

Le processus PNA, dans lequel les pays élaborent des politiques et des réponses pour s'adapter au changement climatique, sera une occasion essentielle d'appliquer cette optique de genre et de lutter activement contre les inégalités entre les sexes, dans les pays participants et au-delà.

Tout au long de cet atelier collaboratif et engageant, les participants forgeront des partenariats entre les ministères, acquerront une compréhension commune des questions de genre et de changement climatique et développeront les prochaines étapes concrètes pour lutter contre les inégalités entre les sexes exacerbées par les impacts du changement climatique.

 

Contacts pour les médias:

Sharon Carter Burke
Analyste des communications, Bureau multipays d'ONU Femmes - Caraïbes
Mail: Sharon.carter-burke@unwomen.org
Tél: +1 246 467 ext. 6000

Église Claire
Agent de recherche, Réseau mondial NAP
Institut international du développement durable
Mail: cchurch@iisd.ca

 


 

À propos d'ONU FEMMES

ONU Femmes est l'organisation des Nations Unies dédiée à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. Championne mondiale des femmes et des filles, ONU Femmes a été créée pour accélérer les progrès dans la satisfaction de leurs besoins dans le monde entier. ONU Femmes soutient les États membres de l'ONU dans la définition de normes mondiales pour parvenir à l'égalité des sexes et travaille avec les gouvernements et la société civile pour concevoir les lois, les politiques, les programmes et les services nécessaires à la mise en œuvre de ces normes.

À propos du réseau mondial NAP

Le Réseau mondial PNA a été créé en 2014 pour renforcer le soutien à la planification et à l'action nationales en matière d'adaptation grâce à un apprentissage et des échanges soutenus entre pairs, en renforçant le soutien bilatéral et en promouvant l'action au niveau national sur le développement et la mise en œuvre des PNA. Les membres du réseau comprennent des participants de plus de 60 pays impliqués dans l'élaboration et la mise en œuvre de plans nationaux d'adaptation, ainsi que 11 donateurs bilatéraux. Le financement initial du réseau est fourni par les États-Unis et l'Allemagne. Le Secrétariat est hébergé par l'Institut international du développement durable (IISD).